Intervention brève pour les médecins

L'intervention brève est un moyen utilisé aujourd'hui par les médecins de famille pour parler d'une consommation problématique avec un-e patient-e. Des recherches ont démontré les bons résultats de cette méthode dans les soins médicaux de base lors d'une consommation d'alcool à risque. Pour les médecins, il n'est souvent pas évident d'aborder le sujet avec leurs patient-e-s, qui sont nombreux à penser qu'une consommation à risque n'a pas de dangers sur la santé. Par ailleurs, les médecins manquent de compétences et de temps pour aborder le sujet. Or, l'intervention brève ne nécessite que peu de temps. Pour pouvoir la pratiquer, il faut bien sûr acquérir certaines connaissances, mais il s'agit surtout de développer une compétence et de l'exercer.

Le projet "Intervention brève pour les médecins" comprend une sensibilisation et des formations continues sur le sujet ainsi que sur l'entretien motivationnel adressées aux médecins. L'objectif du projet est de permettre aux médecins d'aborder le sujet de l'alcool avec leurs patient-e-s avec assurance et de les soutenir de manière compétente en cas de besoin. De plus, les outils de l'intervention brève peuvent également être utilisés en cas de certains problèmes liés à la santé tels que la fumée, l’alcool, le manque d'exercice physique, le surpoids, l’alimentation et le stress ainsi que d’autres sujets tels que le suicide, le diabète, les drogues illégales, etc.

Parler d’alcool en toute décontraction, sans frustration

Un article du Dr méd. Stefan Neuner-Jehle, Collège de Médecine de Premier Recours (CMPM) et de Regula Hälg, collaboratrice scientifique chez Infodrog, sur le thème «Parler d’alcool en toute décontraction, sans frustration» est paru dans le Bulletin des médecins suisses. L’article souligne l’importance du dépistage précoce des problèmes d’alcool au cabinet médical. Un projet pilote a été lancé dans le but de former des médecins de premier recours sur cette thématique.

Lire l'article

Formations continues sur l’intervention précoce et l’entretien motivationnel

En ce moment, Infodrog soutient deux projets visant la promotion de l’intervention brève:

En ce qui concerne le projet «Intervention brève motivationnelle dans la consultation médecin-patient-e», le groupe de travail interdisciplinaire composé du Forum de médecine de l’addiction de Suisse orientale (FOSUMOS), du Collège de médecine de premier recours: Programme Coaching Santé, de la Zürcher Fachstelle zur Prävention des Alkohol- und Medikamentenmissbrauchs (ZüFAM) et de la Zürcher Fachstelle für Alkoholprobleme (ZFA) propose des activités de sensibilisation et des formations continues pour les médecins sur l’intervention brève sur le thème de l'alcool.

Offres de formations continues (en allemand)

Dans le cadre du projet pilote «Dépistage de la consommation d’alcool à risque et intervention brève électronique au cabinet médical» de l’Hôpital universitaire de Lausanne, les patient-e-s sont invités à répondre à des questions sur leur consommation d’alcool à l'aide d'une tablette et à en discuter le résultat avec le médecin dans huit cabinets médicaux au total. Les premiers résultats sont attendus pour l’automne 2016.

Brochure sur l’intervention brève

La brochure «Intervention brève pour des patients avec une consommation d'alcool à problème», éditée par Infodrog, offre aux médecins des conseils concrets sur la réalisation des interventions brèves et propose de l’aide pour exercer cette compétence.

L’intervention brève pour des patients avec une consommation d’alcool à problème

La brochure peut être commandée auprès du secrétariat de l’Académie Suisse pour la Médecine Psychosomatique et Psychosociale (ASMPP) par e-mail au prix de 5 CHF (plus le port et l’emballage).