Genre

Le travail auprès des personnes dépendantes est plus efficace lorsqu'il prend en compte les différences biologiques et socioculturelles entre les sexes et se base sur les différentes ressources, besoins, expériences et réalités de vie des femmes et des hommes.

Au niveau national, ces principes sont inscrits dans le troisième Programme de mesures de la confédération en vue de réduire les problèmes de drogue (ProMeDro III) 2006-2011. Celui-ci est basé sur la stratégie du gender mainstreaming de l'OMS qui est légitime pour la Suisse en tant qu'Etat membre des Nations Unis.

en savoir plus