Chercher

Lexique de la prévention, de A à Z
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Promotion de la santé

La promotion de la santé comprend des mesures et des stratégies interdisciplinaires solides sur le plan théorique, qui visent à renforcer la santé des personnes en promouvant les ressources individuelles en matière de santé et en modifiant les conditions sociales. La promotion de la santé fait donc référence au processus d'autonomisation des personnes et des systèmes sociaux visant à augmenter le contrôle sur les divers facteurs influençant l’état de santé. Pour ce faire, le comportement en matière de santé et les conditions sociales, économiques, écologiques et physiques sont pris en compte.

Le terme et le concept moderne de la promotion de la santé font leur apparition dans la Charte d'Ottawa, en 1986. La Charte est le résultat de la première Conférence internationale sur la promotion de la santé organisée à Ottawa par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et est encore en vigueur aujourd'hui. Selon la Charte, «la promotion de la santé a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l'améliorer» (OMS 1986 : 2) et pour atteindre «un état de complet bien-être physique, mental et social», il est nécessaire que «l'individu, ou le groupe, [puisse…] satisfaire ses besoins et évoluer avec son milieu ou s'y adapter». La santé est un «concept positif» (ibid.) mettant l'accent autant sur «les capacités physiques» que sur les «ressources sociales et personnelles». «La promotion de la santé ne relève donc pas seulement du secteur de la santé, mais de tous les domaines politiques.» (ibid.)

L'approche de la promotion de la santé repose donc sur une conception large de la santé qui revendique une combinaison de responsabilités individuelles, sociales et politiques pour promouvoir le bien-être des membres de la société. Les mesures de promotion de la santé fondées sur l'approche par l'environnement se concentrent sur la mobilisation des ressources en vue de modifier les conditions structurelles des personnes dans leurs environnements, tels que le lieu de travail, l'école, la ville ou le quartier.

Une distinction claire entre promotion de la santé et prévention n'est pas toujours possible et n’est pas pertinente dans le cadre d'une promotion de la santé au sens large. Les deux disciplines se présentent en effet comme des approches tenant compte à la fois des ressources et du stress ou des facteurs de protection et de risque dans la terminologie de la prévention.

Sources

Faltermaier, T. (2018): Salutogenese und Ressourcenorientierung. S. 85-98. In: C.-W. Kohlmann et al. (Hrsg), Psychologie in der Gesundheitsförderung. Bern: Hogrefe.

Dür, W. (2016), Grundlagen, Grenzen und Herausforderungen der Gesundheitsförderung. SuchtMagazin 42(3): 16-20.

Hafen, M. (2007): Mythologie der Gesundheit. Zur Integration von Salutogenese und Pathogenese. Heidelberg: Carl-Auer Verlag.

Kaba-Schönstein, L. (2018): Gesundheitsförderung 1: Grundlagen. In: Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung. Leitbegriffe der Gesundheitsförderung. https://www.leitbegriffe.bzga.de/alphabetisches-verzeichnis/gesundheitsfoerderung-i-definition-ziele-prinzipien-handlungsebenen-und-strategien/, Zugriff 28.08.2018.

Kaba-Schönstein, L. (2018): Gesundheitsförderung 8: Bewertung und Perspektiven. In: Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung. Leitbegriffe der Gesundheitsförderung. https://www.leitbegriffe.bzga.de/alphabetisches-verzeichnis/gesundheitsfoerderung-vi-einordnung-und-bewertung-der-entwicklung-terminologie-verhaeltnis-zur-praevention-erfolge-probleme-und-perspektiven/, Zugriff 28.08.2018.

Kolip, P./Abel T. (2018): Gesundheitsförderung. S. 165-169. In: M. Egger et al. (Hrsg.), Public Health kompakt. Berlin/Boston: Walter de Gruyter.

Mattig, T. (2014): Autonomie als Herausforderung für die Gesundheitsförderung. Bern/Lausanne: Gesundheitsförderung Schweiz.

Organisation mondiale de la santé (OMS), Charte d'Ottawa sur la promotion de la santé. Genève: 1986.

Ruckstuhl, B. (2016), Ottawa-Charta: Geschichte einer neuen gesundheitspolitischen Konzeption. SuchtMagazin 42(3): 21-25.

Wirtz, M. et al. (2018): Gesundheitsförderung und Prävention – die psychologische Perspektive S. 13-28. In: C.-W. Kohlmann et al. (Hrsg.), Psychologie in der Gesundheitsförderung. Bern: Hogrefe.

Documents

Liens

Haut de la page

Infodrog

Centrale nationale de coordination
des addictions

Eigerplatz 5
3007 Berne

Tél. 031 376 04 01