Chercher

Lexique de la prévention, de A à Z
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Résilience

La résilience désigne la capacité (de résistance) à faire face aux événements de vie critiques sans altération sans subir de dommages durables et à se développer positivement malgré des circonstances défavorables. La résilience entraîne avec elle le développement d'une variété de facteurs de protection.

La recherche sur la résilience porte sur les facteurs de protection qui permettent aux personnes de se développer positivement même dans des circonstances défavorables. Dans une étude longitudinale de renommée internationale portant sur 700 enfants de l'île hawaïenne de Kauai, la psychologue du développement Emmy Werner a observé que les enfants ayant dont la situation de départ était défavorable se développaient généralement moins bien et avaient plus de problèmes de santé et sociaux que ceux qui ne présentaient aucun facteur de risque. Cependant, environ un tiers de ces enfants dont la situation de départ était défavorable étaient devenus des adultes en bonne santé. Ces enfants étaient résilients, ils avaient développé une force de résistance.

Parmi les circonstances et caractéristiques défavorables, on trouve les fameux facteurs de risque liés à un faible niveau d'instruction, au manque d'intégration sociale, à la pauvreté chronique, aux dépendances et à la maladie dans la famille, à l'échec scolaire, à de faibles compétences, etc. Les facteurs de protection comprennent quant à eux une relation saine avec les parents, des compétences sociales, une capacité d'auto-contrôle, la conviction de son auto-efficacité, des valeurs et des intérêts positifs ou encore le fait d'être valorisé·e dans la communauté.

Comme le montrent différents exemples, les facteurs de risque et de protection font partie de l'individu ou de son environnement social ou physique. Le développement de la résilience va souvent de pair avec le renforcement de la personnalité. Dans une conception plus large de la prévention, la résilience collective peut également être renforcée, par exemple grâce à des programmes d'éducation parentale, des projets scolaires et des mesures au niveau de la commune.

Le pendant de la résilience est la vulnérabilité. Les personnes vulnérables sont sensibles aux influences extérieures menaçant leur bon développement. La consommation de substances psychoactives et d'autres comportements à risque se présentent par exemple plus souvent chez les jeunes vulnérables que chez les jeunes résilients. Cela a été démontré, entre autres, dans l'étude SMASH (Swiss Multicenter Adolescent Survey on Health).

Sources

Werner, E. (2005): What can we learn about resilience from large-scale longitudinal studies? S. 91-105 in: S. Goldstein/R. Books (Hrsg.), Handbook of resilience in children. New York: Kluwer Academic.

Werner, E. (1992): Overcoming the odds. High risk children from birth to adulthood. Ithaca/London: Cornell University Press.

Documents

Liens

Haut de la page

Infodrog

Centrale nationale de coordination
des addictions

Eigerplatz 5
3007 Berne

Tél. 031 376 04 01