Chercher

Coronavirus: actualités et infos

L'étude récemment publiée a analysé le risque d'infection par Coronavirus chez les personnes sous traitement par agonistes opioïdes (TAO) à Zurich. Elle a révélé une forte séroprévalence (détection des anticorps sérologiques) du SRAS-CoV-2, trois fois supérieure à celle de la population générale de Zurich. Cela indique une exposition virale plus élevée que la moyenne des personnes bénéficiant d'un TAO. Cependant, aucune évolution sévère de la maladie n'a été observée, ce qui peut s'expliquer par une éventuelle immunité croisée au SRAS-CoV-2 due aux contacts viraux fréquents chez les patients en TAO.

Selon la nouvelle ordonnance, les centres de contact et les institutions sociales ne sont pas concernés par l’obligation de présenter un certificat «2G» (vacciné ou guéri), tant qu’ils prévoient des mesures de protection adaptées.

  Ordonnance

Dans l’ordonnance COVID-19 situation particulière, les installations sociales et les centres d’accueil sont définis comme étant des exceptions et sont ainsi libérés de l’obligation de présenter un certificat COVID.

Nous vous informons que la Pharmacie de l’Armée met à disposition gratuitement, en ce moment, des masques d’hygiène. Vous pouvez déposer votre commande directement via le formulaire dont vous trouverez le lien ci-dessous. Veuillez faire circuler cette information également dans vos réseaux.

  Formulaire

Les centres d'accueil bas seuil doivent eux aussi s'adapter à la crise sanitaire. Infodrog tient à jour une liste des horaires et conditions des centres d'accueil.

Cette publication compile des exemples de bonnes pratiques issus de différents pays européens pour lutter contre la pandémie tout en respectant les droits humains des personnes consommant des substances.

  Salle de presse du Conseil de l'Europe

Haut de la page

Infodrog

Centrale nationale de coordination
des addictions

Eigerplatz 5
3007 Berne

Tél. 031 376 04 01