Milieu festif

Faire la fête n’est pas un phénomène nouveau. Cependant, avec la libéralisation de la loi sur l’hôtellerie et la restauration et de la culture techno émergente dans les années 1990, les choses ont évolué au cours des quinze dernières années. L'importance des sorties dans la vie des adolescents et jeunes adultes a augmenté ainsi que les effets connexes sur la santé publique du fait de la consommation massive de substances et d'alcool. La mise à contribution de l’espace public fait l’objet de débats et de controverses dans les médias et les milieux politiques. Les domaines de la prévention et de la réduction des risques ont réagi rapidement à ce phénomène. Au cours des quinze dernières années, plusieurs offres ont vu le jour, proposant un travail de proximité lors des fêtes, un contrôle des substances et un label Safer Clubbing.

Safer Nightlife Suisse (SNS)

SNS a été fondé en 2011 par Infodrog en collaboration avec Streetwork Zurich et Safer Clubbing. Le réseau de compétences s’occupe de la vie festive nocturne, de la consommation de substances et des risques subséquents sur la santé. Il fait office de centre de contact et d’informations pour toute question sur le thème du milieu festif, coordonne et met en réseau les acteurs de la recherche et de la pratique et élabore des bases pour les professionnels et les responsables des communes, des villes et des cantons. Grâce au soutien de l’Office fédéral de la santé publique, le réseau de compétences peut continuer à se développer durant les trois prochaines années. Vous trouvez plus d’informations sur SNS dans la première partie du Rapport d’activités. Mais tout d’abord, une petite digression sur le milieu festif.

Factsheet SNS
Rapport d’activités 2013-2014
Rapport d’activités 2012-2013