Chercher

Protection de la santé dans les essais pilotes cannabis

Fondée sur l'interdiction, la politique en matière de drogues menée jusqu'à présent n'a pas permis de réduire la consommation de cannabis. Par ailleurs, le marché noir, difficile à contrôler, présente des risques considérables pour les consommateur·trice·s. C'est pourquoi la Confédération cherche de nouvelles voies pour appréhender l'usage non médical de cannabis au sein de la société.

Depuis mai 2021, une modification de la loi permet d'étudier les effets aussi bien sur les individus que sur la société d'un accès contrôlé au cannabis pour les adultes en Suisse. Le 27 février 2019, le Conseil fédéral a transmis au Parlement son Message concernant la modification de la loi fédérale sur les stupéfiants (essais pilotes cannabis). L'amendement a été approuvé par les deux chambres du Parlement en 2020. Il est désormais possible d'étudier d'autres approches de réglementation sur une période de dix ans, afin de créer une base scientifique à partir de laquelle formuler la future politique en matière de drogues.

Concept de protection de la santé

Les essais pilotes cannabis ne peuvent être réalisés que si la protection de la santé et de la jeunesse ainsi que l'ordre et la sécurité publics sont garantis. Pour réaliser des essais pilotes, une demande doit être soumise à la Confédération. Un concept global de prévention, de protection de la jeunesse et de la santé doit faire partie intégrante de la demande.

Infodrog a été chargée par l'Office fédéral de la santé (OFSP) d'élaborer un «Cadre de référence de protection de la santé pour les essais pilotes cannabis». Celui-ci tient compte à la fois du cadre juridique et des connaissances scientifiques en matière de protection de la santé. L'objectif est de parvenir à une compréhension commune des exigences relatives aux essais pilotes et de faciliter la mise en œuvre des projets et le traitement des demandes.

Documents

Actualités – Protection de la santé dans les essais pilotes cannabis

SuchtMagazin 2/2022: Réduction des risques (en allemand)

Vous vous souvenez sûrement des scènes ouvertes de la drogue dans les années 1980 et 1990 à Platzspitz et à Letten à Zurich, sur la terrasse du Palais fédéral ou au Kocherpark à Berne. C'est dans ce contexte de misère créée par les problèmes de drogues qu'est née la réduction des risques. La Suisse a ainsi joué un rôle de pionnière en matière de politique de la drogue. Depuis lors, la réduction des risques s'est établie, même si de nombreuses questions restent ouvertes. Le numéro actuel est consacré à quelques-unes de ces questions. Nous nous mettons en effet sur les traces de la réduction des risques et montrons son évolution et son importance au niveau international. Par ailleurs, nous discutons dans quelle mesure la réduction des risques doit aussi répondre à la consommation à risque et aux substances addictives légales. De nombreux autres articles sont également à découvrir.

Documentaire Arte: Cannabis thérapeutique, l'herbe de la controverse

Ce documentaire d'Arte.tv revient sur le cannabis thérapeutique en brossant le portrait de son usage dans trois pays; l'Allemagne, la France et Israël. Ce documentaire de 53min a été produit en 2020 et est accessible jusqu'au 3.06.2022 sur arte.tv.

CCDUS: guide pratique d'évaluation de sa consommation de cannabis

Le Centre canadien sur les dépendances et l'usage de substances (CCDUS) publie un guide pratique afin d'amener les consommateur∙rice∙s à réfléchir à leurs habitudes de consommation de cannabis et proposer des conseils et des stratégies afin de réduire les méfaits.

Haut de la page

Infodrog

Centrale nationale de coordination
des addictions

Eigerplatz 5
3007 Berne

+41 (0)31 376 04 01